Logo la depeche
 

La Dépêche du Midi – Les Jeunes Démocrates du 47 vont entamer le dialogue à Aiguillon

Article paru le 05/08/2015 dans La Dépêche du Midi

received_859662420791911

«Faire entendre la voix des jeunes au niveau des partis politiques». C’est ce que Bastien Corsini a souhaité faire depuis le soir de l’élection présidentielle de 2012, «m’engager pour que les jeunes ne soient pas oubliés des messages officiels». Il porte aujourd’hui, à 22 ans, la bannière des Jeunes Démocrates du 47, «Je suis le délégué fédéral en Lot-et-Garonne. Les jeunes démocrates représentent la partie «jeune» du Modem.»

Ouvrir le dialogue

Mais avant de militer au sein d’une structure qui compte plus de 50 adhérents entre Lot et Garonne, «j’ai cherché à comprendre les autres formations politiques. J’aurai pu m’engager dans un autre parti. Mais après avoir assisté à des réunions des «Républicains» (alors l’UMP), du Parti socialiste et du Modem, j’ai trouvé chez ces derniers les réponses qui correspondaient à mes attentes. Des réponses sur des problèmes d’actualité comme l’emploi ou la sécurité. Mais aussi, parce que nous sommes des jeunes, des réponses à des thématiques de loisirs…»

Aujourd’hui, «agir», pour Bastien Corsini, c’est mettre sur pied un premier rendez-vous programmé samedi 8 août à Aiguillon, «Aiguillon parce que la ville représente bien le département avec la confluence du Lot et de la Garonne. C’est la première fois que nous organisons une manifestation de ce type». Elle sera conviviale avec un pique-nique sur la plage d’Aiguillon, «si le temps le permet ou sous l’abri du Pech de Berre à Nicole si la météo n’est pas clémente.

Plusieurs personnalités de notre mouvement et du Modem participeront à ce rendez-vous, Antoine Carette, président national des Jeunes Démocrates, Eric Ghafar, animateur régional des Jeunes Démocrates d’Aquitaine, Christophe Vasquez, président des Jeunes Démocrates de Gironde, ainsi que Fatima Massau, présidente du Modem de l’Oise, ou Jean-Christophe Loric, président du Modem de la Somme».

Mais ce moment sera aussi politique au sens noble du terme puisque les Jeunes Démocrates du 47 veulent entamer le dialogue avec les citoyens : «Nous allons à leur rencontre dans le cadre d’une opération nationale baptisée «grande enquête». Les jeunes et les moins jeunes, à Aiguillon seront interviewés sur des thèmes d’actualité. «Le contenu de ces discussions servira ensuite, parce qu’il remontera au niveau national, à enrichir et à nourrir les propositions qui pourront être portées par le mouvement national des JeunesDémocrates».


Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire