FullSizeRenderbis
 

Portrait centré: Jacqueline Deneuve


Nous avons lancé les portraits centrés, courts interviews mettant à l’honneur nos militants, jeunes responsables et jeunes élus, afin de partager avec vous les multiples facettes et motivation, de leur engagement personnel, et de notre engagement collectif.


Jacqueline Deneuve,

Charente-­‐Maritime


 

Parle-­‐nous  de  ton  cursus,  ta  formation:

Titulaire  d’une  Maîtrise  de  Droit  obtenue  à  l’Université  de  La  Rochelle,  j’ai  terminé  mon   cursus  à  l’INSEEC  Bordeaux  par  un  Master  en  Gestion  des  Ressources  Humaines.

Ta  profession  actuelle :

Evaluateur  qualité  pour  le  compte  d’un  organisme  de  normalisation  et  certification   qualité.

Ton  rôle  au  sein  du  MoDem  et/ou  chez  les  Jeunes  Démocrates :

Je  suis  Conseillère  départementale  du  MoDem  17,  membre  du  Bureau  National  des   Jeunes  Démocrates  &  Responsable  des  Jeunes  Démocrates  en  Charente-­‐Maritime,  j’ai  été   récemment  désignée  Référente  Jeunes  Démocrates  pour  les  Régionales  2015  en  Poitou-­‐ Charentes.

Parle-­‐nous  de  ton  implication  au  sein  du  Mouvement:

Candidate  suppléante  de  Pierre  Maudoux  aux  Législatives  2012  sur  la  3ème   Circonscription  de  Charente-­‐Maritime.   Candidate  titulaire  aux  Départementales  2015  sur  le  Canton  de  Lagord  en  binôme   UDI/MoDem  avec  Pierre  Le  Henaff.   J’administre  la  page  Facebook  des  Jeunes  Démocrates  de  Charente-­‐Maritime  ainsi  que  le   profil  Twitter  @JeunesDems17  et  le  site  internet  http://www.jeunesdemocrates17.fr   Je  participe  aux  travaux  des  Jeunes  Démocrates  d’Aquitaine  dans  le  cadre  de  la  fusion   prochaine  des  Régions  Aquitaine  Limousin  et  Poitou-­‐Charentes.   Je  participe  aussi  aux  travaux  des  Young  Democrats  For  Europe  (YDE),  le  Mouvement   Jeunes  du  Parti  Démocrate  Européen  (PDE)  membre  de  l’ADLE  (Alliance  des  Démocrates   et  des  Libéraux  en  Europe).   J’ai  été  membre  de  l’équipe  de  campagne  «  Les  Européens  »  réunissant  l’UDI  et  le   MoDem  à  l’occasion  des  Européennes  2014,  soutien  de  Jean  Arthuis  dans  l’euro-­‐ circonscription  Ouest.

Quel  est/  Quels  sont  tes  modèles  en  politique  ?  

En  2007,  j’ai  fait  la  rencontre  de  François  Bayrou  durant  l’élection  présidentielle.  J’ai   décidé  de  faire  campagne  pour  lui.  La  dynamique  qui  s’est  créée  lors  de  cette  élection   m’a  poussée  à  adhérer  au  MoDem  en  2009.  Je  suis  admirative  du  parcours  de  l’actuel   Président  du  MoDem  dont  l’obstination  et  la  persévérance  lui  ont  permis  de  remporter   la  Mairie  de  Pau  en  2014,  fidèle  à  la  ligne  politique  qui  est  la  sienne  depuis  le  début  de  sa   carrière.  S’il  a  connu  des  hauts  et  des  bas,  François  Bayrou,  a  toujours  su  rebondir.  Mon   deuxième  modèle  en  politique  c’est  Jean  Lassalle,  il  est  pour  moi  un  homme  politique   hors  du  commun.  Je  m’inscris  dans  ses  pas  et  assume  pleinement  mon  côté  «  lassallien  ».   Jean  Lassalle  a  cette  capacité  de  fédérer  autour  de  lui,  parler  au  citoyen  en  faisant  fi  de   son  orientation  religieuse,  de  sa  sensibilité  politique  ou  autre.  Il  est  à  l’écoute  des   français.  Nul  autre  élu  que  lui  n’aurait  engagé  une  Marche  de  plus  de  5000  kms  à  travers  toute  la  France.  Un  élu  qui  conçoit  la  politique  autrement,  nous  partageons  des  valeurs   communes.

Une  citation?

«  La  politique  est  le  dernier  refuge  des  aventuriers  »    Georges  Wolinski

Pourquoi  le  Centre  ?

Inscrire  mon  engagement  politique  au  «  Centre  »  était  une  évidence  pour  moi.  Sous  la   bannière  Centre  se  réunissent  tous  les  partis  politiques  dits  centristes  dont  fait  partie  le   MoDem.  Le  Centre  a  une  histoire  qui  lui  est  propre  et  s’est  construit  autour  d’hommes  et   de  femmes  qui  le  font  exister  encore  aujourd’hui.  Selon  moi  il  est  une  valeur  ajoutée   dans  la  vie  politique  française  et  se  démarque  des  autres  courants.  L’essence  du  Centre   est  de  dépasser  les  clivages  partisans,  la  vie  politique  française  est  rythmée  par  la  Droite   et  la  Gauche  qui  ne  cessent  de  s’affronter.  Le  Centre  se  démarque  de  cette  vision  binaire   de  la  politique.  Ce  courant  a  un  esprit  d’ouverture  et  de  dialogue,  c’est  aussi  ce  qui  fait  sa   singularité.  Il  propose  un  projet  de  société  avec  une  vision  à  long  terme  qui  correspond  à   ma  vision  de  la  société.  Au  Centre,  l’Europe  a  toute  sa  place!  J’y  défends  avec   engagement  et  motivation  l’idéal  européen  car  je  me  sens  profondément  française  et   européenne.  Notre  pays  doit  faire  face  à  la  mondialisation,  le  Centre  en  a  pleinement   conscience  et  défend  l’idée  selon  laquelle  la  place  de  l’Europe  doit  être  renforcée  face  au   reste  du  monde.  Ce  que  j’aime  dans  le  Centre  c’est  cet  esprit  de  liberté  et  d’indépendance   au-­‐delà  des  alliances  qui  sont  nouées  localement.  Je  me  reconnais  dans  le  Centre  pour   toutes  ces  raisons,  mon  engagement  repose sur un socle de valeurs démocrates et humanistes. C’est pourquoi j’ai choisi de rejoindre le Mouvement Démocrate, un des principaux ambassadeurs du Centre.

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire